Biarritz

Accueil Forums Planète Rugby Pro D2 Biarritz

  • Ce sujet contient 197 réponses, 40 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par JENJEN, le il y a 1 jour et 2 heures. This post has been viewed 8627 times
15 sujets de 181 à 195 (sur un total de 198)
  • Auteur
    Messages
  • #137948
    JENJEN
    Admin bbPress

    Jarrod Poï (Toulouse) débarque à Biarritz

    Le trois-quarts toulousain Jarrod Poï a quitté son club pour le Biarritz Olympique. Prêté par le club haut-garonnais, il remplace Benoît Lazzarotto, blessé.

    Aperçu à l’entraînement biarrot lundi, Jarrod Poï va finir la saison au Biarritz Olympique. La formation, actuellement en Pro D2, va également enregistrer l’arrivée de Isimeli Kuruibua. Arrivé il y a deux semaines dans le pays basque, il a déjà joué un match avec les Espoirs et s’est engagé pour trois saisons.

    LA SOURCE

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #137987
    JENJEN
    Admin bbPress

    Biarritz veut réagir

    Après deux défaites de suite, Biarritz doit réagir, jeudi en ouverture de la 16e journée de Pro D2 à domicile contre Mont-de-Marsan […]

    Battu le 7 décembre à la maison pour la première fois depuis deux ans, par Béziers (23-21), avant de s’incliner à Vannes, le BO a en effet dégringolé au 9e rang, à sept longueurs de la 6e place, la dernière qualificative pour la phase finale, occupée par les Biterrois.

    Un succès et les Basques se rapprocheraient des Montois (5e), neuf points devant […]

    https://www.ouest-france.fr/

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #140662
    JENJEN
    Admin bbPress

    La crise à Biarritz, le staff sur la sellette ?
    Après la défaite à domicile contre Vannes (31-32) dimanche 17 mars 2019, Biarritz est en crise. Dans le vestiaire, les joueurs ont notamment pointé du doigt le staff.

    Ça va mal à Biarritz. La défaite dimanche 17 mars 2019 à Aguilera contre Vannes (31-32) a amplifié les tensions en interne. Le BOPB est largué dans la course aux phases finales et il faudrait désormais un miracle pour que le club basque se qualifie. « On part sur un objectif plus clair : maintenir le club en Pro D2 », a même lâché le manager Mathew Clarkin.
    Sud Ouest affirme qu’il y a eu de l’agitation dans le vestiaire à l’issue de la rencontre. Les murs auraient même tremblé. Devant le président Jean-Baptiste Aldigé, le demi de mêlée Maxime Lucu, au nom des joueurs, a pris la parole. Très énervé, il a fait part de l’agacement du groupe face à l’attitude du staff (Clarkin – Cronje – Adams). Après des mots très forts, il aurait été applaudi par l’ensemble de ses coéquipiers.
    Pire que sous Jack Isaac !

    Un message auquel a répondu dans la foulée Mathew Clarkin, soulignant qu’il avait bien entendu les griefs du groupe biarrot. « Il y a une grosse remise en question par tout le monde sur la façon de travailler », a-t-il rajouté en suivant en conférence de presse.
    Quoi qu’il en soit, le mal est profond au BOPB. Une réunion de crise était même programmée ce lundi 18 mars dans la matinée. Histoire, à froid, de mettre les choses au clair pour avancer dans la bonne direction. Reste à savoir quelle sera l’attitude de la gouvernance. Après la mise à l’écart de Jack Isaac fin novembre, le trio Clarkin-Cronje-Adams devait insuffler un nouvel élan. Force est de reconnaître que c’est un échec. Sur la même période, ils font pire sur le plan comptable…

    source Actu.fr

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #141196
    bersyl
    Participant
    #143638
    JENJEN
    Admin bbPress

    Selon les informations du Midi Olympique, les dirigeants du BOPB auraient rencontré Marc Dal Maso. Reste à savoir si le technicien landais acceptera de rejoindre la formation biarrote.

    Affaire à suivre …

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #143917
    JENJEN
    Admin bbPress

    Les présidents de Bayonne et de Biarritz en sont venus au mains !

    Dans son édition du jour, le Midi Olympique nous informe que les présidents de l’Aviron Bayonnais (Philippe Tayeb) et du Biarritz Olympique (Jean-Baptiste Aldigé) en seraient venus aux mains dans les tribunes du Matmut Altantique, samedi après-midi.

    Une vive altercation aurait éclaté entre les deux présidents à la mi-temps de la demi-finale entre Toulouse et La Rochelle, samedi après-midi à Bordeaux.

    Le bi-hebdomadaire précise que c’est le dirigeant de Bayonne qui est allé solliciter son homologue Biarrot afin de comprendre pourquoi celui-ci avait émis des accusations de propos homophobes à l’encontre des supporters Bayonnais.

    Lors d’un communiqué, les dirigeants du Biarritz Olympique avaient dénoncé l’attitude des dirigeants Bayonnais qui « ont choisi d’ignorer et de cautionner » les propos homophobes des supporters de l’AB.

    Rapidement, la discussion s’est envenimée. Les deux hommes se sont repoussés puis se sont empoignés devant des présidents de Top 14 et de Pro D2 médusés par une telle scène.

    Ils ont ensuite été séparés avant que la situation ne dégénère totalement.

    Un président de club s’est confié au Midi Olympique. Extrait:

    « Les gens qui ne sont pas capables de se respecter n’ont rien à faire au rugby. Ils n’ont rien compris à l’histoire… »

    Même son de cloche pour un autre président. Extrait:

    « Ces comportements sont inadmissibles. Et ne me dites surtout pas que cela fait partie du folklore. C’est ridicule. »

    Enfin, un énième président a estimé que cette affaire n’allait pas en rester là.

    Selon le bi-hebdomadaire, les deux présidents devraient rapidement être convoqués par le président de la Ligue Nationale de Rugby, Paul Goze. Affaire à suivre…

    source relayée par blog-rct.com/

    Ca me rappelle quelque chose… LA-MEN-TABLE !!!

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #148571
    JENJEN
    Admin bbPress

    En déficit de 2,9 millions d’€, le Biarritz Olympique est menacé par la faillite !

    ” Selon les informations de Mediabask, le Biarritz Olympique risque la mise en faillite. Explications.

    Le saviez-vous ? Une saison du Biarritz Olympique, c’est un peu comme une saison des Feux de l’Amour. Il y a de la joie… mais surtout des péripéties si nombreuses qu’on ne sait plus où donner de la tête. Supporters comme fidèles de la série ne semblent jamais au bout de leur peine… Le nouvel épisode concernant le BOPB pourrait-il mettre un point final à l’histoire ? Selon les révélations de Mediabask, les finances du club basque sont dans le rouge.

    En d’autres termes, Biarritz risque la mise en faillite. “Le Biarritz Olympique est menacé d’une dissolution anticipée si les actionnaires ne trouvent pas de solution pour renflouer les caisses du club. En effet, avec cette perte sèche, les capitaux propres de la société sont devenus inférieurs à la moitié du capital social.”

    Mediabask rapporte que le déficit est de 2,9 millions d’euros, lié à la baisse (24%) du chiffres d’affaire et le départ du sponsor Capgemini en 2018. Sans oublier la billetterie en baisse, conséquence de résultats sportifs décevants depuis la relégation en Pro D2. Les coéquipiers de Pierre Bernard sont actuellement sixièmes du classement. Si le fonds d’investissement Gavekal “ne remettra pas la main au portefeuille”, la municipalité pourrait ne pas venir en aide au club. Le maire Michel Veunac serait même “sur le point de lâcher totalement” Jean-Baptiste Aldigé, le président de la formation basque… Qui se retrouve à court de solutions. ”

    La source

    Affaire à suivre de très près …

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #148580
    bersyl
    Participant

    J’ai lu l’article en entier , ils disent que le BO à une masse salariale de 6 millions d’euros !!!! Tu m’étonnes qu’ils aient du mal, et ce n’est pas avec le jeu qu’ils proposent qu’ils vont garnir les tribunes. En plus ,ils n’ont pas retrouvé un sponsor à la hauteur de Cap Gémini et les propriétaires actuels ne veulent plus mettre la main à la poche et en plus il y a une affaire de projet immobilier avec la ville et Aldigé qui est en train de se casser la figure !! Bon courage aux supporters !!

    #148618
    PesagePesage
    Participant

    Le BO a longtemps “vécu” avec l’argent des autres: soit Kempf en direct, soit Capgemini et n’a pas su bâtir un modèle économique fiable. la personnalité très clivante d’Aldigé a fait le reste. Il n’y a qu’à voir par exemple ses positions par rapport à la presse.
    Et pendant ce temps sur SO on peut lire que Bérot regrette qu’un oiseau rare comme Kempf ne se soit pas intéressé à l’USD pour pouvoir garder Ibanez et consorts. Mais quelle place lui auraient laissée le directoire? Et pour quel résultat au bout? Retour à la case départ….
    Pour ce qui nous concerne JRC mène bien sa barque pour l’instant. Espérons fortement qu’il saura continuer dans ce sens: centre de formation, intégration en équipe fanion, relations avec les clubs voisins pour intégrer les joueurs issus de notre centre de formation, aides au reclassement des joueurs en fin de carrière. Et tout ça avec un bon relationnel avec les supporters. Bref tout le contraire du BO.

    #149176
    JENJEN
    Admin bbPress

    Comme l’avait récemment révélé une enquête de Mediabask, le Biarritz Olympique est en grande difficulté financière et a annoncé une perte de près de 3 millions d’euros sur la saison 2018-2019. Une réunion capitale et décisive concernant l’avenir du club se tiendra bien en fin février. «Le jeudi 19 décembre 2019, les actionnaires du BOPB, réunis en assemblée générale ordinaire, ont constaté que les capitaux propres de l’entreprise sont inférieurs à la moitié du capital social. En conformité avec la loi, ils ont décidé de se réunir en février 2020 lors d’une assemblée générale extraordinaire afin de se prononcer sur la poursuite d’activité ou non du BOPB», explique le club basque dans un communiqué.

    Et de poursuivre : «La question de l’avenir du rugby professionnel à Biarritz est plus que jamais posée. L’équipe du BOPB espère que toutes les forces vives de la région sauront répondre à l’enjeu de la survie d’un monument du patrimoine local en péril. D’ici là, l’ensemble des membres du club sont à pied d’œuvre afin de trouver des solutions viables et pérennes.»

    sport24

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #149786
    JENJEN
    Admin bbPress

    Le BOPB va-t-il mourir le 3 mars prochain ?
    Par Marc Duzan via Midi Olympique

    ” Cette fin de semaine, les actionnaires du BOPB ont tous reçu à leur domicile un courrier alarmant. L’assemblée générale du 3 mars prochain va-t-elle entraîner la dissolution pure et simple du club basque ? C’est en tout cas ce que préconise, en conclusion de cette missive, le directoire du Biarritz olympique…

    Ce vendredi, les cinquante actionnaires du club biarrot ont reçu dans leur boîte aux lettres un sulfureux courrier. Au sein de celui-ci, les soutiens financiers du BOPB sont en effet informés du fait que se tiendra le 3 mars prochain, dans l’un des salons du stade Aguilera, une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle se jouera le sort du club basque. La lettre, signée de la main du président Jean-Baptiste Aldigé et dont nous nous sommes procurés un exemplaire, mentionne l’ordre du jour de l’AG en des termes très clairs : “Décision à prendre dans le cadre des dispositions de l’article L225-248 du Code du Commerce ; en cas de dissolution de la société, désignation d’un liquidateur judiciaire et détermination de ses pouvoirs et obligations”.

    La deuxième partie du courrier, intitulée “Rapport du Directoire”, va même plus loin. “Nous vous rappelons que le dernier exercice s’est soldé par une perte de 2 901 620 millions d’euros qui a eu pour effet de ramener le montant des capitaux propres à un montant inférieur à celui de la moitié du capital social. En pareil cas, le Code du Commerce prévoit que les actionnaires doivent décider, dans les quatre mois suivant l’approbation des comptes ayant fait apparaître cette perte, s’il y a lieu à dissolution anticipée de la société.”

    En conclusion de la missive, le directoire du BOPB va même jusqu’à “préconiser” à ses actionnaires de “décider de la dissolution de la société” Biarritz olympique pays basque, une décision qui serait alors suivie de la désignation d’un liquidateur judiciaire (Jean-Baptiste Aldigé) chargé de solder les comptes. Alors, la menace est-elle réelle ? Ou s’agit-il simplement, pour les patrons du BOPB, d’un ultime moyen de faire pression sur la mairie de Biarritz, laquelle refuse encore de délivrer un permis de construire à des investisseurs (la famille Gave) souhaitant aménager sur fonds privés le complexe sportif d’Aguilera ?
    D’un côté, le dialogue semble rompu entre les élus biarrots et les dirigeants du BOPB. De l’autre, le directoire de la SASP, qui préconise ladite dissolution et représente à lui-seul 90 % des parts du club, l’emporterait nécessairement le jour du vote, le pouvoir des autres actionnaires étant ici anecdotique.

    Qu’on le veuille ou non, le Biarritz olympique, champion de France en 2002, 2005 et 2006, n’a donc jamais été aussi près de disparaître…

    rugbyrama.fr

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #149800
    mitch40mitch40
    Participant

    Par contre on nous a retiré des points pour moins que ça….
    eux continuent pépère sans qu’on leur dise rien….

    parti de rien arrivé à rien ........oui!!!
    mais tout seul!!!

    #149802
    PesagePesage
    Participant

    Et puis sincèrement si ils disparaissent je m’en fous un peu. Leurs histoires de pognon on s’en tape. Là on n’est plus dans le domaine du sport mais dans celui du biseness. Et chez eux il y a trop longtemps que ça dure. Déjà avec Blanco et Kempf c’était pas très clair. Et comme le dit Mitch il y a d’autres clubs qui ont pris cher ( Tarbes par exemple) pour moins que ça. Alors le chantage à 2 mois des municipales c’est pas clean ni beau pour le sport.

    #150403
    JENJEN
    Admin bbPress

    Disparition ou pas, le club recrute…

    François DA ROS en provenance de Brive – 36 ans – talonneur
    Darly DOMVO dernier club connu Toulon – 27 ans – ailier/arrière

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #150492
    JENJEN
    Admin bbPress

    Le feuilleton continue !

    Affaire récurrente que ces pertes financières au Biarritz Olympique. Les dirigeants menacent de liquider leur club début mars s’ils n’obtiennent pas l’autorisation de moderniser le stade d’Aguilera.
    Rien que l’été dernier, il manquait à nouveau 2,9 millions d’euros dans les caisses du club.

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

15 sujets de 181 à 195 (sur un total de 198)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.