Catégories Equipe première, Infos

Bourdon récidive ….


Ciel gris, jeu de plomb 

L’ambiance 

Temps doux et humide. Quelques rayons se soleil timides par intermittence jusqu’à l’heure de jeu puis le ciel devient très gris et bas avec apparition de la bruine. Vent en faveur du Stade Montois puis du Parc en seconde mi-temps. Affluence plutôt modeste, public désabusé. 

Le score 

Pour le Stade Montois : 3 pénalités d’Antoine Vignau-Tuquet (7ème, 13ème et 22ème)

Pour le Parc : 2 pénalités de Jérémy Bourlon( 42ème ; 74ème) 

Evolution du score : 3-0 ; 6-0 ; 9-0(M-T) 9-3 ; 9-6. 

Cartons jaunes pour le Parc : (Michaux 25ème, Solana 49ème). 

Le film du match         

 1er. Après le coup d’envoi montois, touche pour eux aux trente mètres visiteurs. Lancer trop long et les aixois se dégagent. 

2ème Mr Cloute considère que la première ligne montoise se relève sur la première mêlée disputée. 

4ème. Aux vingt-deux mètres montois, lancer d’Aix cafouillé, les montois remontent le ballon jusqu’aux quarante mètres. Les visiteurs sont pris à la faute et les montois trouvent une touche aux vingt-deux mètres aixois. 

6ème. Après des attaques latérales, Blanchard s’échappe d’un regroupement. Il est pris à quinze mètres de la ligne, l’action rebondit à droite mais avorte suite à un en-avant. 

7ème. Sur la mêlée qui suit, la poussée montoise fait relever la première ligne adverse. Des 15 métres légèrement à droite, Antoine Vignau-Tuquet passe la pénalité :

SM : 3 PARC : 0 

9ème : Enorme dégagement de Durquet de ses vingt-mètres jusqu’au vingt-deux adverses mais les visiteurs jouent vite et se dégagent aux cinquante mètres. 

10ème : La mêlée montoise est pénalisée. 

13éme : L’attaque montoise se développe à partir d’une touche aux vingt-deux mètres d’Aix. Faute des visiteurs. Des vingt-deux mètres en face, Antoine Vignau-Tuquet passe la pénalité. 

SM : 6 PARC : 0

17ème : La mêlée aixoise souffre et est pénalisée. 

19ème  Durquet remonte un ballon et est plaqué dans ses quarante-mètres. Il perd le ballon qui part en avant et est repris par Taulanga. La pénalité tentée des quarante à droite par Jérémy Bourlon. passe à droite. 

22ème : Les aixois écroulent un maul montois. Des vingt-deux mètres en moyenne position à gauche, Antoine Vignau-Tuquet passe la pénalité. 

SM : 9 PARC  : 0 

23ème : Dégagement de Durquet contré dans ses vingt-mètres. Les montois peuvent aplatir dans l’en-but. 

25ème : les montois contre-attaquent mais sont pénalisés pour n’avoir pas libéré un ballon. Des trente-cinq mètres à gauche, le coup de pied de Bourlon frappe le poteau droit. Un aixois est le plus prompt pour s’en saisir mais commet un en-avant à dix mètres de la ligne. 

29ème. Nouvelle faute aixoise pénalisée d’un carton-jaune pour le n° 4 visiteur. 

32ème. Ballon gagné par les montois sur introduction adverse, mais encore une fois, les offensives trop latérales ne donnent rien. 

38ème : Progression des avants montois dans l’axe. Ouverture à gauche à vingt-cinq mètres de la ligne. Ormaéchéa en position de centre envoie un parpaing vers l’aile gauche pour…le juge de touche. 

39ème. Les montois sont encore près de la ligne aixoise. Bénéficiant d’une pénalité en moyenne position à cinq mètres de la ligne, ils choisissent la mêlée. Sortie cafouillée. Faute au sol et coup-franc pour les aixois qui se dégagent. 

MI-TEMPS 

41ème : Grobler remplace Ormaéchéa. Les mauvais choix en attaque se multiplient et facilitent la défense des visiteurs. 

42ème : Première véritable attaque des aixois. Petit slalom du premier centre et hors-jeu montois sur le regroupement qui suit. Des vingt-cinq mètres à gauche, Bourlon réussit la pénalité. 

SM : 9 PARC : 3 

47ème. Alors que l’on s’endort dans les tribunes au vu du spectacle, la mêlée montoise est pénalisée. Des cinquante-deux mètres très légèrement décalé à droite, le ballon frappé par Bourlon passe à gauche. 

49ème. Enfin plusieurs passes pour aboutir à un débordement de Durquet aux quinze mètres devant la grande tribune. Il ne peut remettre à l’’intérieur. Une petite échauffourée sur le regroupement qui suit entraine un carton jaune pour l’arrière aixois. Les montois choisissent la pénaltouche plutôt que la pénalité réalisable. Ballon perdu sur le lancer. Dhien remplace Botha. Duvallet remplace Durquet. 

52ème. Nouvelle pénaltouche préférée à une pénalité. Progression des avants près de la ligne vers les poteaux. Après un nouveau tas, le ballon est éjecté vers Cabannes qui marque près des poteaux mais l’arbitre refuse l’essai pour un passage à vide. 

56ème. Maul aixois dans les quarante montois suivi d’une chandelle tombant aux trente mètres. Réception confuse. Faute montoise. Des trente mètres décalés sur la gauche, nouvel échec du buteur aixois. Dubié remplace Jagr touché sur l’action, Taufaka et Correia remplacent Blanchard et Menini. 

59ème. Au fil du match, les visiteurs, s’appuyant sur leurs mauls, sont plus pressants. Leur mêlée va mieux et leur fait même choisir de reprendre une mêlée suite à un « bras cassé » en leur faveur. Mauvais choix, ils sont pénalisés sur la mêlée suivante. 

63ème. Léger éclair offensif montois dans la grisaille ambiante 

66ème. Cabannes parvient à redresser une attaque mais sa passe à gauche est interceptée par un retour adverse. 

70ème. Grâce à des ballons rendus au pied, les visiteurs reviennent dans notre camp. Les montois vont au-delà du ballon dans un regroupement. Des cinquante-cinq mètres face, Bourlon manque la cible. 

74ème. Contre-attaque aixoise revenant aux trente mètres montois. La mêlée montoise est bousculée et pénalisée. Des trente mètres en face, Bourlon réussit la pénalité. 

SM : 9 ¨PARC : 6 

78ème Brethous remplace Tastet. 

79ème. Depuis le coup de renvoi, les avants montois progressent par petit tas. Ils obtiennent une mêlée au trente mètres visiteurs. Mêlée encore une fois chahutée. Coup-franc qui permet aux aixois d’obtenir une touche aux cinquante mètres. 

80ème. Lancer aixois pas droit alors que retentit la sirène. Mr Cloute siffle la fin. 

Le commentaire 

Va-t-on devoir délocaliser les matchs dans le désert de Gobi ou enfermer « G-B » dans une serre tant le jeu montois se délite à la moindre trace d’humidité ? Car, pour le bien du jeu, ce genre de match devrait être joué à huis-clos ou tout au moins interdit aux moins de dix ans tant il est déprimant.

Comment notre équipe peut-elle présenter un visage aussi attachant un jour et un jeu aussi approximatif le week-end suivant ? Devant le pack est solide sur ses bases mais aucun joueur ne passe la ligne d’avantage. Aucune combinaison à partir de touches ou de mêlées. Pas de saine agressivité défensive permettant de faire reculer l’adversaire et de récupérer les ballons, pas de déblayages efficaces. Et une mêlée qui pâtit considérablement des changements du cinq de devant. 

La charnière ? Désolé pour ses admirateurs mais Beñat se montra d’une lenteur rédhibitoire pour permettre toute accélération du jeu et quand il tenta de jouer au pied derrière les regroupements, cela ne causa aucun souci aux arrières aixois. Antoine n’avait guère de latitude pour animer les offensives face aux montées adverses souvent limites il faut le reconnaître. 

Ensuite, les déménageurs du centre ont joué comme ils savent le faire, ce qui suffit pour comprendre toutes les opportunités dont bénéficièrent les ailiers… 

Merci à Jackson pour ses précieuses prises de balle en touche et à Cabannes pour la hargne qui caractérise toutes ses interventions. Pour le reste, attendons la venue de Grenoble. Peut-être une prestation aussi médiocre constitue-t-elle la meilleure des préparations ? 

Quant aux visiteurs, ils peuvent regretter la faible réussite de leur buteur car, sans rien faire en première période, ils ont croire à une issue heureuse dans le dernier quart d’heure devant l’atonie montoise. Il fallait d’ailleurs voir, à cinq minutes de la fin, les gesticulations du capitaine aixois vers son banc, regrettant que la pénalité soit tentée au lieu de taper une pénaltouche pour essayer de marquer un essai. Ce qu’à l’heure de jeu, les montois avaient fait, en vain, et qui aurait pu leur coûter cher.

signé BOURDON 

Vos commentaires seront les bienvenus 😉 

 

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • fiesta 40

    merci BOURDON pour l’habituelle pertinance de tes propos.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’ensemble de tes propos et je fais le même souhait que toi,à savoir que peut être nous avons préparé de la meilleure des manières la venue du leader.
    Ca me fait penser:heureusement que nous avons reglé nos problèmes d’alternance du bon et du mauvais d’après certains journaleux…lol

  • mounlight

    Merci pour ce CR Bourdon, appréciable pour ceux qui n’étaient pas au match! ^_^