Après Provence Rugby – Mont de Marsan

Accueil Forums Équipe 1 La Saison du XV Jaune et noir Après Provence Rugby – Mont de Marsan

  • Ce sujet contient 38 réponses, 23 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par phoenixphoenix, le il y a 3 semaines et 5 jours. This post has been viewed 7461 times
15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 39)
  • Auteur
    Messages
  • #149772
    benquetbenquet
    Participant

    Ouf, cardiaques s’abstenir..! On a vu un match d’hommes, car vu les conditions du terrain, la tâche était ardue. BRAVO !
    Cependant, que de ballons gaspillés par un jeu au pied plus qu’approximatif parfois. Il va falloir faire du tableau noir dans la semaine.
    L’église a-t-elle été replacée au cœur du village..? Je l’espère, car notre prochaine échéance va nous obliger à nous surpasser encore une fois. Après cette prestation, on peut nourrir quelques espoirs…non?

    #149773
    John Decoeur
    Participant

    Cela fait 2 fois que je ne regarde pas notre match à l’extérieur et cela fait 2 fois que nous obtenons la victoire! Je pense que notre prochaine rencontre à Carcassonne pourrait bien se passer, à condition que je me contente d’attendre le résultat final…
    Trêve de plaisanterie, le nouveau turnover effectué ce soir s’est très bien passé, n’en déplaise à certains!
    Bravo à tous et que les Loustalotphobes, les Cappiellophobes, les Reyphobes et tutti quantiphobes se rassurent, un énième turnover permettra à ces “mal aimés” de revenir sur les pelouses de Prod2.

    Vivement dimanche prochain face aux catalans! souhaitons que notre succès de ce jour ne soit pas qu’un feu de paille.

    #149774
    montois40montois40
    Participant

    Et voila,avec l envie,on arrive à tout dans cette pro d2 même si notre jeu n est pas tres flamboyant.
    Mention speciale à coly et à lousse.

    Une touche à peu près retrouvé,une mêlée qui tient ,un jeu d d’occupation au pied performant et beaucoup d envie, voila les ingredients.

    Côté négatif, la rentrée de certains remplaçants, pas au niveau qui a faillit coûter le match notemment notre 10 remplacant qui se rate (encore une fois) sur un coup d envoi.

    #149777
    drop40
    Participant

    Prendre des points c’est le plus important maintenant. ALLEZ JAUNE ET NOIR !!!

    #149787
    pastabal40
    Participant

    La semaine de tous les dangers

    La digestion du Far breton allait s’avérer difficile, la crise qui couvait allait éclater au grand jour quand, dans les colonnes de SO David Darricarère décidait de s’exprimer sur les difficultés relationnelles au sein du staff. Crisis What Crisis, que chantait Supertramp, est assurément le titre préféré de JR CAZEAU, titre qu’il décidait d’interpréter dans une version toute personnelle au micro de PAB sur FBG laissant entendre que cet épisode était derrière nous et que tout allait rentrer dans l’ordre.
    C’est dans ce climat fait d’incertitudes que le Stade se déplaçait au pays de cigales et du pastis pour un match d’ores et déjà primordial pour l’avenir du club dans la 2ème division professionnelle. Les Calissons, mieux classés, mais déjà 2 fois défaits à domicile ne sont pas non plus dans les meilleures dispositions mais étaient venus s’imposer à Boniface pour le match inaugural de la saison et ce souvenir, encore frais, devait tarauder, trifouiller, torturer les cerveaux du squad montois à l’heure du coup d’envoi.
    Dès l’entame les provençaux investissent le camp montois et à la 4ème Garrault est pris par la patrouille offrant une pénalité en bonne position pour le buteur local, Aix choisi la touche et Popol relève cet excès de confiance à la limite de l’affront pour nos couleurs, sur le regroupement qui suit c’est Muzzio, qui se fait exclure pour 10 mn. Le capitaine choisi d’une manière assez incompréhensible à nouveau la touche. Les grognards boueux landais ne lâchent rien et sortent vainqueurs de ce premier bras de fer imposé par la phalange noire. Le match est lancé sur de bonnes bases et les 2 équipes s’expriment au mieux, vu les conditions atmosphériques et l’état du terrain. À la 14ème Léo COLY, buteur ce soir, converti une pénalité, 0 à 3 pour le Stade à 14 et contre le cours du jeu il faut bien le dire et l’impression « qu’ils y sont, les plus très blancs » pour l’occasion. 14ème Anèta veut punir Talès, l’arbitre puni Anèta et 14 partout, non pas le score, le nombre de joueurs sur le terrain. On joue la 16ème minute, au sortir d’une phase un peu confuse, Talès intercepte et file sous les poteaux, 0 à 10. Je repense à JR et je me dis qu’a-t-il donc fait ou dit pour que le staff fasse des agneaux d’hier les lions d’aujourd’hui ? Olla t’emballe pas pépère, on ne joue que la 16ème minute, me souffle alors une petite voie (celle de la raison ?). 20ème Damiani se fait exploser le pif pourtant situé à près de 2 mètres du sol et a cédé sa place à Thibault Rey. Les débats s’équilibrent et le match est plaisant malgré les conditions, les velléités landaises trouvant un écho chez les provençaux, c’est la 32ème, belle relance de Aix, Zambelli met le cannes et décale Burotu pour un essai en coin non transformé 5 à 10. Une pénalité de chaque côté portera le score au chocolat chaud (oui les agrumes avec ce temps c’est pas top) à 8 à 13. Sourires chez Alex et un Popol revigoré … pas serein… mais revigoré !
    C’est reparti ! Le Stade Montois prend les choses en main, des passes, du jeu, des ballons qui ne tombent pas et vite libérés, oui vraiment, ils sont dans le match et le doute étreint maintenant les joueurs de Provence. 4 minutes à peine se sont écoulées quand Cappiello navigue, et libère Naituvi qui s’évade plein axe pour un essai entre les pagelles, Coly ne tremble pas et 8 à 20 à la 45ème. La salade landaise que l’on vient de me servir, c’est du Bocuse et le pichet de pinard a tout d’un premier grand cru classé, mais la petite voix dans ma tête… vous savez celle de la raison, me rappelle qu’il reste 35 minutes. Décidément ce début de 2ème période est clairement à l’avantage des Landais décomplexés présents au RV de la conquête, de l’agressivité et très justes dans la conduite du jeu. Les staffs font tourner, au jeu des remplacements les Aixois semblent retrouver de l’allant et font le forcing, comme en début de rencontre ils monopolisent la gonfle, les montois font le dos rond et défendent la ligne comme des chiens enragés, on joue la 68ème et REY se met à la faute, l’arbitre rit jaune et Thibault quitte ses partenaires pour 10 mn, la séquence est interminable, c’est Verdun, les lignes adverses tentent une offensive pour percer notre ligne de défense, nos poilus se sacrifient mais cèdent, Delage en bout de ligne ramène les siens à 5 points après la transformation de Darbo en coin. On joue la 72ème et le score est 15 à 20. Le pichet de pinard est en fait un pichet de pinard. Les locaux insistent, les montois résistent et sur l’ultime mêlée bien négociée par les landais, Ormaechéa rentré à la place de Coly libère le camp jaune et noir. 15 à 20 score final. Je reprends un verre de grand cru classé !

    #149788
    keith mounkeith moun
    Participant

    Pastabal , le restau de Paul Bocuse venant de perdre sa troisième étoile, la salade landaise c’est plutôt du Guérard !!!

    #149789
    pastabal40
    Participant

    Il lui en reste 2 quand même !😉

    #149790
    keith mounkeith moun
    Participant

    Tout à fait ! Si je parlais de Guérard à la place de Bocuse , c’est que la pelouse de Provence se transforme pour nous en “pré de génie” !!!

    #149791
    pastabal40
    Participant

    Ahhhh c’est bon ça ! C’est très bon même, bravo Keith ! J’adore et puis c’est tellement vrai !

    #149792
    pastabal40
    Participant

    Ce match est trés satisfaisant si l’on prend en compte les conditions. Le rugby se construit sur des bases incontournables, la conquête, la défense, l’envie et l’agressivité, le jeuxau pied d’occupation ou de pression, se sont des préalables et sur ces critères les montois ont été présents. J’ai bien aimé l’animation et même les prises de risques qui n’ont jamais aussi bien portées leur nom, c’était compliqué hier pour taquiner la beuchigue et j’ai vraiment apprécié la charnière Coly et Talès. Je suis très heureux pour ces 2 joueurs qui ont besoin de temps de jeu pour l’un et de retrouver la confiance pour l’autre. Dans ces conditions de jeux, ils ont sorti une très belle prestation. Quand Rémy joue comme ça, il est incontournable et si Coly continue sur cette voie, il va le devenir.

    #149793
    benquetbenquet
    Participant

    C’est vrai que notre charnière a très bien fonctionné. Avec un Coly d’une justesse et d’une clairvoyance dont on peut s’interroger sur le fait de l’avoir si peu vu sur les feuilles de match. Se passer de ses services est presque une hérésie. Accoquiné à un Talles semblant avoir retrouvé tous ses esprits, la partition n’était plus la même. Il faut dire aussi que parfois la surprise rend bien des services. Cette charnière n’ayant pas été “l’officielle…”depuis un certain temps, la défense s’en est trouvée prise au dépourvu … tant mieux pour nous .Après, le reste suit, nos trois-quarts se retrouvant dans des situations plus confortables, pouvaient exprimer un meilleur rugby. Attention, l’effet de surprise ne dure qu’un certain temps.

    #149794
    grillon
    Participant

    Tout à fait ! Si je parlais de Guérard à la place de Bocuse , c’est que la pelouse de Provence se transforme pour nous en “pré de génie” !!!

    souvent imité , jamais égalé
    n’est pas Keith qui veut !

    #149795
    montois40montois40
    Participant

    C’est vrai que notre charnière a très bien fonctionné. Avec un Coly d’une justesse et d’une clairvoyance dont on peut s’interroger sur le fait de l’avoir si peu vu sur les feuilles de match. Se passer de ses services est presque une hérésie. Accoquiné à un Talles semblant avoir retrouvé tous ses esprits, la partition n’était plus la même. Il faut dire aussi que parfois la surprise rend bien des services. Cette charnière n’ayant pas été “l’officielle…”depuis un certain temps, la défense s’en est trouvée prise au dépourvu … tant mieux pour nous .Après, le reste suit, nos trois-quarts se retrouvant dans des situations plus confortables, pouvaient exprimer un meilleur rugby. Attention, l’effet de surprise ne dure qu’un certain temps.

    On peut ajouter qu à la sortie de cette charnière et la rentrée de la charniere remplacante,ce fut tres laborieux.

    #149796
    lapaloume
    Participant

    Une fois n’est pas coutume,On a mangé les calissons.

    #149797
    zero
    Participant

    des points qui font du bien du combat de l’envie
    et du jeu intelligent
    ça change
    Bravo continuez comme çà

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 39)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.