Décés de Pierre CAMOU

Accueil Forums Autres sports et au-delà Décés de Pierre CAMOU

  • Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour il y a 1 mois par JEN JEN. This post has been viewed 811 times
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #132694
    JENJEN
    Admin bbPress

    « Un esprit brillant, un homme bienveillant

    L’ancien président de la fédération s’est éteint mercredi. Mal connu du grand public, le Basque était un homme brillant et d’une intégrité sans faille.

    C’était il y a quelques semaines. Pierre Camou se savait condamné mais il s’était mis en tête de tenir jusqu’au 18 août afin de réunir une dernière fois ceux qu’il aimait pour son anniversaire. Parce qu’il était ainsi : jamais aussi rayonnant, volubile, qu’entouré de sa famille, de ses amis ou de ceux qui partageaient sa passion pour le rugby. « Ma relation avec ce sport, elle n’est pas technique mais affective. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est la rencontre de l’autre…

    Les obsèques de Pierre Camou auront lieu samedi à Saint-Jean-Pied-de-Port. »

    source SO du 16.08.2018

    Le site forum des Supporters présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #134231
    lapaloume
    Participant

    Du 21 au 23 septembre c’est paraît-il la fête du sport; je crois savoir que chaque année à compter de 2018 il y aura la fête nationale du sport.
    A cette occasion je voudrais pousser un grand coup de gueule; ce n’est pas à mon avis un amalgame, mais soyons pragmatiques, réalistes et que sais-je, pour dire que nos sports sont menaçés parce que mal soutenus; je parle de tous les sports amateurs parce que c’est eux qui forment ceux qui seront professionnels plus tard; oui menaçés parce que qu’ils n’ont , pour la plupart et en grand nombre des BENEVOLES ou des techniciens mal considérés et pas assez nombreux.
    C’est malheureux, je dirai honteux en ce sens que, sans faire amalgame , je fais une comparaison ou un constat qui dépasse l’entendement, ou me dépasse à moi. On entend et c’est la réalité qu’il y a pas la thune nécessaire pour développer, entretenir , former des jeunes. Il y a donc un déclin et il faudrait prendre conscience de cela; ( parce que les BENEVOLES sont à mon sens une » espèce » en voie de disparition.)
    Donc pourquoi ne mettons pas les crédits nécessaires à la disposition de tous les acteurs du milieu qui a ce mérite de détecter et former les jeunes; LA EST AUSSI A MON AVIS , mais je n’invente rien, pour répéter que le sport est la MEILLEURE ECOLE DE LA VIE.
    Oui , alors pourquoi, mais pourquoi ne réagissons pas en conséquence.
    L’argent, nerf de la guerre on en manque dans le sport , d’abord amateur et avant tout dans celui-là. Mais il y en a pour d’autres choses, sans vouloir faire encore amalgame, je veux évoquer ce qui a été réclamé et obtenu il y a des décennies : LA DECENTRALISATION; à mon humble avis ce que ça entraîné ou ce qui s’est produit à partir de là : Création des REGIONS – renforcementr des conseils généraux ( départementaux)- en ce sens qu’il y a par exemple 60 ans : pas de région, mais service national obligatoire ( avec tout ce qui entoure ou gravite autour des régions, il y aurait de quoi payer nos soldats- la décentralisation, mais avant il y a 60 ans, on avait une école par commune, même je connais une commune de petite taille environ 200 hahitants qui avait deux ou 3 écoles; – la poste il y en avait partout – l’écologie quésaco, on mangeait les fruits san,s les peler , des poissons , écrevisses il y en avait dans tous les petits cours d’eau, etc… etc…
    Du chômage, je n’en entendais pas parler; … l’épicerie du coin existait… j’en passe….
    – Mais dans les années beaucoup de choses ont disparu… Faillites et autres causes de femeture sont venues perturber l’environnement au sens large, polluer la vie.
    Mais une chose n’a jamais cessé de se maintenir: l’assemblée et le sénat.
    Je n’ai jamais vu un député ou un sénateur tomber en faillite, à vrai dire je n’en ai vu qu’au moment des élections Je n’en ai jamais vu , ou je n’ai jamais entendu dire qu’il y en avait des bénévoles; Non la place doit être bonne; à mon avis il n’y aurait que 20 ou 30 députés en France et autant de sénateurs, les lois ne seraient pas en souffrance; mais peut-être que je me trompe , et pour dire aussi que certains dorment, je n’en suis pas sûr.
    Tout ça pour dire peut-être que la monnaie pourrait être mieux répartie, afin que les sports, ECOLES de la vie perdurent, afin qu’ils ne disparaissent pasb et qu’on puisse aller encourager la discipline qu’on aime. Ce n’est qu’un coup de gueule ou une sorte d’humour à ma façon en cette journée nationale du sport.

    #136626
    JENJEN
    Admin bbPress

    « Le frère de Pierre Camou dézingue la FFR et Serge Simon !

    Gaby Camou, frère de Pierre, ancien président de la FFR décédé le 15 août dernier, ne s’est pas rendu à l’inauguration du terrain d’honneur Pierre-Camou à Marcoussis. Explications.

    Serge Simon, vice président de la FFR, a clairement été visé par le frère de Pierre Camou.

    Gaby Camou ne pouvait pas. Le frère de l’ancien Président de la FFR, Pierre Camou, décédé le 15 août dernier, a refusé d’assister à l’inauguration vendredi du stade Pierre-Camou, terrain d’honneur du CNR de Marcoussis. La raison ? La mesquinerie selon lui de la Fédération et de son vice-président Serge Simon.

    Le frère aîné de Pierre Camou n’a clairement pas mâché ses mots auprès de Midi Olympique afin d’expliquer les raisons de son boycott et son absence de l’inauguration, où seuls les neveux et nièces de l’ancien président étaient présents :

    Je trouvais assez mesquin de n’attribuer à un grand serviteur du rugby français qu’un pauvre terrain d’entraînement dont tout le monde se fout et que je me voyais mal rendre hommage à mon frère aux côtés de Serge Simon qui n’eut de cesse de le traîner dans la boue au fil d’une campagne très violente.

    Laporte : « On s’est même accolé comme père et fils »
    Gaby Camou n’a rien oublié. Aucun mot. Aucune attaque. Cette inauguration, il savait depuis très longtemps qu’il n’y participerait pas. Il l’avait déjà souligné à Bernard Viviès, élu fédéral, lors de son passage devant la tombe de Pierre Camou :

    Il savait que je ne viendrai pas. Je lui avais déjà dit ce que je pensais de certains de ses nouveaux employeurs…

    Vendredi dernier, Bernard Laporte avait rendu hommage à Pierre Camou, et déclaré qu’il l’avait particulièrement apprécié et aimé. Allant même jusqu’à mentionner devant l’assistance présente pour l’inauguration : « Quand j’ai gagné la présidence de la Fédération, on s’est même accolé comme père et fils ». Une remarque que n’a certainement pas dû goûter Gaby Camou.

    Pierre Camou et Bernard Laporte avaient mené une lutte féroce durant les élections à la tête de la Présidence de la FFR, finalement remportées par le plus jeune des deux hommes Pierre Camou ne détestait pas ce dernier, mais n’aimait guère « son entourage ». » source actu.fr

    A chacun de se faire sa petite idée…

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.