Perpignan

Accueil Forums Planète Rugby Pro D2 Perpignan

  • This topic has 57 réponses, 17 participants, and was last updated il y a 1 week et 4 days by JEN JEN. This post has been viewed 3462 times
13 sujets de 46 à 58 (sur un total de 58)
  • Auteur
    Messages
  • #137154
    JENJEN
    Admin bbPress

    On ne change pas une équipe qui perd !

    Avec 10 défaites en autant de matchs disputés, les entraîneurs Patrick ARLETTAZ, Christian LANTA et Perry FRESHWATER restent en place.

    Le trio vient de se voir confirmé dans ses fonctions et ce malgré la situation plus que critique des sang et or.
    Allez, pas de honte, bienvenus en pro d2. 😉

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #137946
    JENJEN
    Admin bbPress

    Maintien, mission impossible ?

    Si les Catalans n’ont pas abdiqué, la course au maintien en top 14 s’annonce mathématiquement très complexe.

    “Il y a encore un peu d’espoir”. Ces mots sont ceux d’Alan Brazo, le 2 décembre dernier. Contre Bordeaux-Bègles, l’USAP vient de connaître sa onzième défaite de la saison en Top 14 (11-22). La onzième en autant de matches. D’abord douloureux, inquiétant puis historiquement catastrophique, le début de saison de Perpignan condamne déjà les sang et or, sauf miracle, à un retour prématuré en Pro D2. Dans une quête du maintien de plus en plus étroite, l’USAP peut-elle s’en sortir ? Ce que disent les chiffres.
    7 victoires pour arracher l’Access Match

    Premier constat : si Perpignan a grappillé quatre petits points depuis le mois d’août, ses concurrents n’avancent pas à un rythme effréné. Quand bien même Agen et Grenoble ont mieux réussi leur début de saison que les Catalans, les deux autres Petit Poucet du championnat peinent à enchaîner les performances. Comme la saison dernière, la course au maintien a démarré sur un rythme très peu soutenu.

    Selon nos calculs, la 12e place se jouerait autour des 40 points au terme de la phase régulière. La 13e place, elle, synonyme d’Access Match face au finaliste de Pro D2, pourrait être décrochée entre 34 et 36 unités. L’objectif de Perpignan est désormais clairement identifié : se rapprocher le plus possible de cet objectif pour espérer un maintien inédit. Problème, si la formation catalane part de ce postulat, il lui faudrait décrocher plus de trente points au classement d’ici la 26e journée. L’équivalent, bonus compris, d’environ sept victoires lors des quinze dernières rencontres.
    Un sans-faute à Aimé-Giral : seule solution ?

    Les coéquipiers de Tom Ecochard seraient alors dans l’obligation de remporter près d’un match sur deux. Et surtout, dans l’hypothèse la plus réaliste, l’USAP ne pourrait plus s’incliner à Aimé-Giral, sous peine de dire définitivement adieu à ses ultimes espoirs. La raison ? Plus que sept réceptions sont au programme du club catalan. L’USAP a atteint le point de non-retour. Désormais, à chaque nouvelle défaite dans sa Cathédrale, Perpignan devra compenser par une victoire à l’extérieur. Et pour s’offrir davantage de chances de maintien, il est devenu presque indispensable que les sang et or signent au moins un succès hors de leurs bases d’ici la 26e journée.

    Tel est le défi qui attend le club roussillonnais, confronté, rappelons-le, à un calendrier dantesque en fin de saison : quatre déplacements (Bordeaux, Lyon, Clermont, Toulouse) pour deux réceptions (La Rochelle, Racing 92). Rien ne dit, enfin, que le rythme de croisière des 12e et 13e du championnat ne va pas évoluer.

    Ainsi, la plus grande chance de maintien de l’USAP serait qu’Agen ou Grenoble connaisse une longue série de contre-performances. Ou quand les sang et or ne sont plus maîtres de leur destin.

    source https://www.lindependant.fr

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #138155
    JENJEN
    Admin bbPress

    Et de 12 !

    64 à 28; les spectateurs n’ont pas du s’ennuyer et ils avaient probablement sorti les machines à calculer…
    Très grosse défaite des sang et or … faut dire que la rencontre se disputait loin d’Aimé Giral; ceci explique, peut être cela…

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #139913
    JENJEN
    Admin bbPress

    Extrait d’article paru dans l’Yonne Républicaine

    […] “Inefficace en attaque et avec des trois-quarts trop souvent jugés coupables en défense, l’USAP n’a pas à crier au scandale après ce seizième revers de la saison qui le renvoie probablement en Pro D2.

    “Le match est d’une réalité froide. On est dominé en conquête et on a donné des points facilement. C’est une réalité, on le savait. C’est un concurrent direct qui s’envole”, a constaté l’entraîneur Patrick Arlettaz

    Au programme de l’USAP la réception de Toulon, un déplacement à Castres puis Grenoble à domicile. “La seule cible qui nous reste, c’est Grenoble. La victoire à Giral (le stade de Perpignan) ? Il faut qu’elle arrive la semaine prochaine face à Toulon”, a affirmé l’entraîneur.

    – “Pas la fin” –

    “C’est une grosse désillusion. Agen se détache ce soir. Il reste de moins en mois de match à jouer, ça devient compliqué. Ce n’est pas la fin, mais… On a qu’à s’en prendre à nous-mêmes”.[…]
    Finalement, comme souvent l’USAP a montré sa volonté. La réaction a été signée avec une transversale d’Enzo Selponi vers l’arrière Tima Fainga’Anuku, lequel a été conclure.

    L’opération miracle aurait pu alors prendre corps. Mais non! Car Leo Berdeu a profité d’une faute de main pour inscrire un nouvel essai.

    “On ne va rien lâcher jusqu’au bout. Ce qui me tue le plus ce soir, c’est que les mêmes erreurs se répètent sans arrêt”, a déploré Patrick Arlettaz.”

    AFP

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #139914
    keith mounkeith moun
    Participant

    Lors de la saison 2012-2013 le Stade avait gagné 2 matchs et fini avec 16 points.
    L’USAP avec 1 victoire et 8 points au compteur est sur les traces de notre record !!!

    #143613
    JENJEN
    Admin bbPress

    Perpignan: LE RETOUR !!!

    Bienvenue à nos amis Catalan en deuxième division professionnelle

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #143614
    keith mounkeith moun
    Participant

    Et dire que l’on s’était moqué du Stade à l’époque ! Avec un budget conséquent, les catalans finissent avec 2 victoires et 12 points au compteur !!! Rira bien qui rira le dernier.

    #143623
    JENJEN
    Admin bbPress

    Un naufrage en chiffres

    La saison cauchemardesque du club catalan en Top 14 s’est terminée samedi. Le bilan en chiffres.

    Samedi à Ernest-Wallon (défaite 47-7), l’USAP a clôturé une saison cauchemardesque. Incapables de se hisser au niveau du Top 14, les sang et or sont sanctionnés par une relégation logique. Le bilan en chiffres.

    2
    Le chiffre semble presque incroyable : l’USAP n’a remporté que deux matches sur 26 possibles en Top 14. Pareille mésaventure n’avait été vécue que par Mont-de-Marsan (2013) et Bourgoin (2011) en Top 14. L’USAP a dû attendre mi-février et l’exploit à Montpellier (10-28) pour débloquer son compteur (16e journée). Bien trop tard, même si elle a su sauver ce qu’il lui restait d’honneur à Aimé-Giral en battant Grenoble un mois plus tard (22-16).

    12
    Face à l’USAP, douze équipes ont glané un bonus offensif, dont cinq à Aimé-Giral. Le club catalan a notamment baissé pavillon en fin de saison, une fois la descente acquise. Redouté lors de son annonce l’été dernier, le calendrier de fin de saison a confirmé les craintes initiales. Seul Bourgoin avait récolté moins de points sur une saison : 11 en 2010-2011 (ramenés à 6 après un retrait de 5 points par la LNR).

    14-52
    Le Racing 92 a infligé à l’USAP la plus lourde défaite de son histoire à Aimé-Giral lors de la 25e journée. 52 points encaissés, 38 unités d’écart, jamais la cathédrale catalane n’avait connu pareille correction.

    15
    L’USAP a démarré la saison par une incroyable série de 15 défaites consécutives en Top 14, ne récoltant que quatre petits points de bonus défensifs au passage. Personne n’avait entamé une saison de Top 14 aussi mal. Rédhibitoire.

    17
    Que l’USAP descende n’a rien d’infamant : c’est le lot de la majorité des promus. La déception vient plutôt de l’incapacité des Catalans à se mêler à la lutte pour le maintien. Pour preuve, avec 12 points, ils finissent à 17 longueurs de Grenoble, l’équipe qui les précède, et 28 d’Agen, premier sauvé.

    821
    Quelle qu’en soit la raison, la défense de l’USAP ne lui a pas permis d’exister en Top 14. Toute la saison, le doigt a été mis dessus, mais jamais les Catalans ne sont parvenus à redresser la barre. Avec 821 points encaissés, soit presque 32 par match, la tâche était impossible.

    11 484
    La moyenne de spectateurs en Top 14 à Aimé-Giral cette saison. Malgré les résultats médiocres, le public catalan s’est montré particulièrement fidèle et supporter, pour le meilleur et surtout pour le pire.

    Intersaison digest
    Cinq joueurs se sont d’ores et déjà engagés avec l’USAP pour la saison prochaine : Piula Faasalele (2e ou 3e ligne, Toulouse), Damien Chouly (3e ligne, Clermont), Quentin Etienne (ouvreur ou arrière, Oyonnax), Thibauld Suchier (ouvreur, Béziers) et George Tilsley (ailier ou centre, Bordeaux-Bègles).

    D’autres joueurs quittent le club : Sylvain Charlet, Cyril Deligny (Montauban), David Mélé (Austin, États-Unis), Paddy Jackson (London Irish), Romuald Séguy (Carcassonne), Enzo Selponi (Grenoble), Sione Piukala, Lotima Faingaanuku (Crusaders), Paul Marty et Eroni Sau (Edimbourg).

    Le staff se réserve la possibilité de recruter un joker au talon : Raphaël Carbou (suspension), Manu Leiataua (rupture du tendon d’Achille) et Seilala Lam (Coupe du monde avec les Samoa ?) pourraient manquer la reprise. Le retour à l’entraînement est fixé au 24 juin. L’USAP va disputer deux matches amicaux : un premier le 6 août dans le département (stade à définir) et le second à Bayonne, le week-end suivant.

    L.M. et P.C. (source l’indépendant)

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #143925
    JENJEN
    Admin bbPress

    L’USAP A BESOIN DE DEUX MILLIONS D’EUROS POUR BOUCLER SON BUDGET

    Relégué en Pro D2, l’USAP a vécu un calvaire en Top 14 avec seulement deux victoires en 26 journées. Du coup, les finances sont dans le rouge et, comme le révèle L’Indépendant, le président du club catalan, François Rivière, cherche deux millions pour boucler son budget 2018-2019. Selon le quotidien régional, il va ouvrir le capital de l’Usap à de nouveaux partenaires financiers et mettre, une nouvelle fois, la main au portefeuille pour combler le déficit. Comme chaque année depuis cinq ans. Les partenaires financiers sont convoqués ce mardi 11 juin 2019 dans l’espoir de trouver des financements. Petit rappel cependant. Quand la SASP a été lancée, en 2001, l’action valait 16 euros. Elle est montée jusqu’à 35 euros (en 2011) avant de dégringoler puisque l’action ne vaut plus que… 0,02 euro !

    source sport24.lefigaro.fr

    Sont-ils les seuls à avoir dévalué la valeur de l’action ?

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #143956
    JENJEN
    Admin bbPress

    L’augmentation du capital de 2 millions d’euros a été validée par les actionnaires de l’USAP.
    C’est François Rivière, principal actionnaire du club qui assumera la majeure partie de la souscription.

    C’est un ouf de soulagement; les sang et or seront bien en compétition en PRO D2 la saison prochaine!

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #144526
    JENJEN
    Admin bbPress

    FAASALELE ABSENT UN MOIS ET DEMI

    Touché lors de la Pacific Nations Cup avec les Samoans, Piula Faasalele souffre d’une fracture de l’avant-bras gauche. Le deuxième ou troisième ligne de Perpignan sera absent un mois et demi au minimum. Une blessure que ne compromet pas totalement sa participation à la Coupe du Monde au Japon

    Sera-t-il rétabli pour la journée 8 (18.10.2019) ?

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #145897
    JENJEN
    Admin bbPress

    Affaire de l’Association USAP : François Rivière affirme ne “rien savoir

    Quatre jours après l’annonce d’une enquête préliminaire concernant d’éventuels détournements de fonds au sein de l’Association USAP présidée par Bernard Llaona, le patron de la SASP USAP, François Rivière, a tenu à réagir publiquement, cet après-midi, afin d’exonérer le secteur pro de toute responsabilité.

    « Objectivement, je ne sais rien de cette affaire. Pour une raison simple: l’Association USAP est indépendante de la SASP USAP (société anonyme sportive professionnelle) pour des raisons fédérales. Il n’y a aucun point commun ou personnes communes entre les deux entités. » Malgré tout, la SASP est garante financièrement des comptes de l’Association, propriétaire de la marque USAP. « Difficile de répondre à cette question, admet « FR ». Oui, je dois effectivement intégrer dans les comptes de l’USAP un éventuel dérapage financier de l’Association mais, en même temps – et l’avenir dira si je dois être plus présent – je ne le souhaitais pas. J’ai fait confiance, tout simplement, et je l’assume. »

    En attendant, l’étau se resserre autour de Bernard Llaona, dont la démission pourrait être entérinée jeudi soir lors d’un conseil d’administration extraordinaire de l’Association.

    lu dans les colonnes de l’Indépendant.fr

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #146410
    JENJEN
    Admin bbPress

    Arlettaz : “Je ne démissionnerai pas”

    Contre-performances à l’extérieur, contenu pauvre et irrégulier, manque de caractère et de confiance… Le manager de l’Usap revient sur le début de saison très poussif de son équipe. Face aux premières revendications de certains supporteurs sang et or, il assure croire encore au projet du club catalan.

    ~ Patrick, la victoire est-elle impérative, dimanche face à Soyaux-Angoulême ?

    Oui. C’est un match à la maison, contre le premier invaincu, et de notre côté, on a des prestations qui ne sont pas à la hauteur de ce que l’on veut faire. Il faut une belle victoire dimanche, c’est impératif pour nous. Nous l’avons préparé comme il faut je le crois, maintenant il faut des actes. Être constants pendant quatre-vingt minutes, et pas seulement pendant une seule mi-temps.

    ~ Est-ce que cette semaine a été rythmée par une forme de pression ?

    […] Lire l’article ICI

    Affaire à suivre …

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

13 sujets de 46 à 58 (sur un total de 58)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.