Dax

  • Ce sujet contient 572 réponses, 67 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par JEN, le il y a 2 années et 11 mois. This post has been viewed 12635 times
15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 573)
  • Auteur
    Messages
  • #5101
    Oban
    Participant

    La formation de quoi, de qui? L’USD l’a meusclagnée depuis des années. Le dernier Lièvremont à sévir l’a délibérément ignorée. Il paraît que le centre de formation a failli passer en première catégorie. C’est bien pour les éducateurs, mais avec la folie d’aujourd’hui, ça aurait servi à quoi? Mais nom d’une pipe, la formation, c’est le Stade qui s’en sert le mieux., de la formation, qui est un exemple à suivre! Borda continue d’avoir des résultats chez les gamins, ça signifie quand même qu’il devrait y avoir un espoir à dax aussi, mais même là j’ai des doutes. La saison passée, il y a eu un sondage chez les gamins pour savoir si un club les faisait rêver… Ils parlaient de Toulouse, de Bayonne, voire de Toulon, mais plus de l’USD! Remarquez, quand on va chercher des Bolavucu ou Nanuku au lieu de développer des gosses, il y a de quoi voir l’avenir bouché. Et quand on sait à quel point rugby est synonyme de plaisir, d’allegria et de fiesta, tant chez vous que chez nous, il y a de quoi pleurer.

    #5130
    brousti SM
    Participant

    Par contre la situation sportive est ce qu’elle est.
    Les supporters de l’USD le diront très surement en premier, si là ça tremble sportivement pour une descente en Fédérale 1 c’est qu’ils ne font pas ce qu’il faut.
    Jouer au rugby c’est le b a ba de la réussite ou une partie au moins
    Donc j’espère très vivement que les aides arbitrales ou par exemple d’un très gentil SMR apitoyé n’auront pas court.
    Et je n’en doute pas quand même (même si la pénalité à la dernière seconde contre Carcassonne est digne d’un tour de magie) qu’ils se maintiendront mais en jouant au rugby uniquement. Et la meilleure équipe sur le pré doit gagner à un moment donné dans l’éventualité où le Stade sera meilleur que Dax et vice versa à Maurice Boyau au derby

    #5139
    le landais
    Participant

    Et si d’aventure le Stade jouait la 5éme place et Dax la descente , je n’ose imaginer le match . Cà devrait être chaud !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    #5140
    Anonyme
    Inactif

    Comme je ne peux pas féliciter les dacquois, je vais plutôt féliciter les dirigeants du stade montois qui ont fait un très bon choix de joueurs jouant en fédérale.Et qui avec un budget moindre que Dax ,fait une très belle saison pleine de suspens,bien qu’à dax il y a pas mal de suspens aussi.

    #5214
    Anonyme
    Invité

    Une pensée tout de même pour les Dacquois, car je ne leur souhaite vraiment pas la descente….mais si cela devait arriver, cela leur permettra de ne plus faire les mêmes erreurs. Dax se doit d’avoir une solide formation, c’est la base d’un club. Et j’ai l’impression que ça a été mis entre parenthèse depuis les années Lièvremont !!
    La saison n’est pas terminée pour Dax, et je sens qu’ils vont se maintenir aux dépends de la douce colombe…

    (ils reçoivent 4fois et se déplacent 3fois)

    Reçoivent : Bordeaux, Tarbes, Stade-Montois, Narbonne (12 points forts probables)
    Déplacent : St-Etienne, Pau, Grenoble (4 voir 5 points possibles)

    Alors que Colomiers, c’est une fin de saison des plus compliquée :

    (Reçoivent 3 fois et se déplacent 4 fois)

    Reçoivent : Lyon, Oyonnax, Carcassonne (8 points forts probables)
    Déplacent : Albi, Auch, Tarbes, Narbonne (4 points grand max)

    Les 2 équipes étant à égalité de points, je pense qu’il y’a largement la place pour l’USD…..s’ils grillent pas les cartes chez eux !!! (mais qu’ils en grillent une petite contre leur voisin :mrgreen: )

    #5216
    mounlight
    Modérateur/modératrice

    Mais bien sûr qu’ils vont se maintenir! En tout cas, c’est tout le mal que je leur souhaite!
    Je pense également que c’est Saint-Étienne et Colomiers qui vont descendre.
    Avec tout ce qui a été dit, et surtout par leur président, les Q rouges vont avoir à cœur de montrer qu’il ne méritent pas leur place actuelle. C’est lorsqu’ils sont blessés qu’ils sont les plus dangereux! Méfiât…

    #5218
    michel40
    Participant

    Très bien parlé Oban (le bourdon dacquois), belle plaidoirie pour les Landes terre d’ovalie . C’est pour lire des messages comme le tien que j’aime parcourir les différents forums …. J’espere de tout coeur que l’USD va se sortir de l’orniere comme nous nous en sommes sortis nous aussi il n’y a pas si longtemps .
    C’est quand l’on touche le fond que l’on peut pousser sur les jambes pour remonter plus vite , notre poussée nous avait envoyé de la 15 eme place de Pro D2 en Top 14, 17 mois plus tard , comme quoi tout est possible … c’est tout le mal que l’on vous souhaite !

    #5598
    obelix40
    Participant

    Je crois qu’il n’y a pas de post sur ce sujet terrible : W. Bonnet , joueur dacquois , vient de perdre sa petite fille de 2ans 1/2 😥 😥

    #5600
    JEN
    Maître des clés

    Courage au joueur et à toute sa famille dans cette terrible épreuve 🙁

    ce qui coule dans mes veines ne peut être que jaune et noir !

    #5602
    mounlight
    Modérateur/modératrice

    Quoi de pire que de survivre à ses enfants… 😥
    Je lui adresse toutes mes condoléances. Mes pensées vont vers lui et sa famille.
    Courage!!!

    #5652
    rekin
    Participant

    le rugby devient tout petit petit petit dans cette terrible épreuve, je lui souhaite beaucoup de courage et lui présente mes plus sincères condoléances

    #6298
    mounlight
    Modérateur/modératrice

    Pour Dax, « il faudra gagner à tout prix face aux Montois »

    L’entraîneur des arrières dacquois, Jean-Philippe Coyola, légitimement déçu par la prestation de l’USD face à Pau, ne cache pas l’importance du derby qui se profile

    « Sud Ouest ». Quels enseignements tirez-vous de cette rencontre ?
    Jean-Philippe Coyola. Il n’y a pas vraiment d’enseignements à tirer de ce match. Nous avons trop subi au niveau de la conquête et de la défense pour exister. Il faut vite l’oublier car nous avons une rencontre importante dans huit jours où nous devrons impérativement prendre des points, comme sur tout le prochain mois d’ailleurs.

    Quelques satisfactions malgré tout avec une réaction et deux essais marqués…
    C’est difficile d’analyser ça à chaud. Je prendrais le temps de voir tout ça plus tard, lors de la séance video de mardi. De toute façon, quand tu prends 40 points, c’est difficile de ressortir une satisfaction. C’est jamais très positif, je fais un peu la gueule ce soir.

    Pau était-il trop fort ?
    Pau est une bonne équipe qui était revancharde puisqu’elle avait subi un revers le week-end dernier (défaite face à Mont-de-Marsan 22-16, NDLR). La Section voulait donc se racheter devant un public fabuleux, qui a bien poussé. De notre côté, nous n’avons pas su exister, surtout au niveau des placages. On prend ensuite deux essais qui nous mettent à mal, après c’était trop difficile de revenir.

    Pourtant, les dix premières minutes de l’US Dax étaient prometteuses…
    On loupe deux pénalités et on n’arrive pas à les accrocher puisqu’on prend deux beaux essais en première main. Après, tout devient plus difficile…

    Quel est, selon vous, le tournant du match ?
    On prend le deuxième essai sur la sirène, c’est à ce moment que tout bascule. L’essai en début de seconde mi-temps plie définitivement le match.

    Après ce second essai, avez-vous ressenti que vos joueurs avaient pris un coup derrière la tête à la mi-temps ?
    Non parce qu’on a fait un coaching intéressant mais à la reprise, nous en prenons un autre. À partir de là, c’était quasi impossible de revenir.

    La victoire columérine n’arrange pas vos affaires…
    On ne s’en occupe pas puisque nous conservons toujours un point d’avance sur Colomiers. Il va donc falloir le garder et aller chercher des points. Ça sera difficile, on le sait depuis un moment, mais il faudra gagner à tout prix le week-end prochain face aux Montois ou lors du match face à Narbonne. Nous n’avons plus le choix, il faudra prendre des points pratiquement partout, d’autant plus qu’il ne reste que trois matchs.

    Vous comptez donc plus vous focaliser sur votre jeu et vos résultats…
    Oui, parce qu’on ne sait pas qui sera qualifié, qui ne le sera pas. Le tout est de savoir si tout le monde jouera le jeu. Ça sera un peu compliqué, il est donc inutile de faire des calculs. On va surtout se focaliser sur nous-mêmes.

    #6306
    Pesage
    Modérateur/modératrice

    J’ai un peu peur que tous les moyens soient bons pour cette”victoire impérative”!!! si on prend pas vite le score à notre compte on risque assister à une “corrida! qui coûtera cher aux deux clubs.

    #6470
    mounlight
    Modérateur/modératrice

    La danseuse a pris de mauvaises habitudes (Sud-Ouest)

    On a beau avoir la réputation d’être une danseuse légère et voluptueuse, on prend vite de mauvaises habitudes, une fois que l’on a trempé ses doigts dans le pot de confiture. Et quand, en plus, on est mis sous cloche, c’est un coup à sentir l’aigre. Cela se renifle, évidemment, à moins que l’on soit enrhumé. Et ce qui est embêtant, avec le rhume, c’est que ça peut durer. Longtemps, si l’on ne fait rien.

    Certes, Dax n’est pas Cambo-les-Bains – vu qu’on soigne ici les rhumatismes et non les voies respiratoires – mais quand même… Cela fait quelque temps, déjà, que cette danseuse au tutu rouge et blanc et aux pointes de 18 mm se laisse aller. Neuf ans que Gilbert Ponteins s’est épris d’elle, sans jamais compter, en la partageant et sans trop avoir en retour.

    Après s’être enivrée aux effluves du Top 14, voilà plus de deux saisons qu’elle distille autour d’elle des arômes de lendemains de gueules de bois. Et l’insolente réussite d’une génération dorée a cédé sa place aux désillusions. Successives. De la mauvaise réception en Pro D2 – par manque de préparation à la réalité de la division – aux culs plus que jamais rougis par l’enfer d’une relégation, aujourd’hui.

    L’équipe actuelle aura beau sauver l’USD, cela ne suffira pas à enlever cette odeur aux effluves de renfermé. Celle que Ponteins a enfin sentie. Dans un club qui compte autant de « glorieux anciens », ce serait un comble que personne ne l’ait prévenu ! Pour autant, les aurait-il écoutés ? En amour comme pour le reste, le temps doit toujours faire son effet…

    Gigi se serait pourtant bien vu s’éloigner d’elle l’an prochain, quand il la laisserait dans son stade tout nouveau tout beau, prête à rappeler au Top 14 que le rouge et blanc, c’est aussi à Dax. Dix ans pile poil après l’avoir conquise. Tout était prévu, avec le 4e budget de la division mis à la disposition d’un manager médiatique chargé de faire un recrutement axé sur le qualitatif. Mais ce nouveau cycle n’a jamais tourné rond, à l’image du précédent. L’argent était en fait du fer-blanc, les souvenirs ne faisant pas le présent…

    Ponteins , lassé et meurtri de voir que le train de vie luxueux de sa danseuse ne l’empêchait pas d’être vulgaire, a alors décidé de fermer le robinet. Fini les frais. Pas plus pour Richard Dourthe, approché en janvier, que pour le staff actuel. L’an passé, alors que le classement ne l’exigeait pas, sa danseuse s’était vu offrir deux jokers médicaux. Cette année, zéro ; quand le tarif a des conséquences sur le quantitatif…

    Idem pour l’avenir, avec un budget d’ores et déjà baissé de moitié. Après avoir vécu trop confortablement, trop longtemps, la danseuse parviendra-t-elle à s’en remettre ?

    #6619
    mounlight
    Modérateur/modératrice

    Alerte rouge !

    Il ne reste plus que 160 minutes aux Dacquois, face à Grenoble et Narbonne, pour éviter une relégation en Fédérale 1.

    Empêtrée depuis le début du championnat dans les profondeurs du classement, avec 12 journées – sur 28 disputées – en position de relégable, l’US Dax est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Dans trois semaines, et 160 minutes à jouer à Grenoble et contre Narbonne, les rouge et blanc sauront s’ils ont su trouver les ressources nécessaires pour ne pas faire disparaître l’USD du panorama du rugby professionnel.

    Du jamais vu pour le club de la cité thermale, fondé en 1904 et fort d’une histoire riche. Des internationaux, à toutes les époques, dont aucun n’a toutefois réussi à rompre la malédiction du Brennus qui souffle sur Dax : cinq finales et autant de défaites. La plus terrible, sans aucun doute, restant celle de 1963, la troisième, face aux voisins du Stade Montois.

    « La victoire est modérée »

    Ce même club qui a, samedi, distillé ses senteurs de conifères dans tout le stade Maurice-Boyau, tant sur la pelouse que dans les tribunes. L’essence même du sport, malgré la grandeur d’âme du capitaine montois Julien Tastet. « La victoire est modérée dans le camp montois. Comme je le disais dans la semaine, nous aimons jouer des matches comme ça et nous n’avons pas forcément envie de voir les Dacquois en Fédérale 1. »

    À deux matches de son dénouement, le classement offre pour l’heure une égalité de points (49 pts) entre Dax et Colomiers. Une lutte à distance entamée depuis la 22e journée et qui a toujours profité à Dax. En effet, voilà maintenant six journées que l’USD est en ballottage favorable avec les Columérins, premiers relégables. Candidats à la descente – trois saisons après leur retour en Pro D2 – pour une minime question de goal-average particulier (+ 12 pour Dax).

    Une lueur vacillante pour les Dacquois à la vue de la fin de saison tonitruante des joueurs haut-garonnais, placés en autogestion depuis le 5 avril et leur large défaite à Auch (37-7, 26e journée) : une victoire, contre Oyonnax (20-13) et un match nul, samedi, à Tarbes (20-20). Un espoir d’autant plus hypothétique que la prochaine journée pourrait changer la donne.

    Conséquence directe de la défaite des rouge et blanc lors du derby, Narbonne possède sept longueurs d’avance sur Dax… et accueille Colomiers dans 15 jours. Un véritable gilet pare-balles, à la vue du calendrier des Dacquois qui iront, quant à eux, à Grenoble, toujours en lice pour l’accession directe en Top 14, avant de recevoir ces mêmes Narbonnais lors de la dernière journée. Colomiers étant pour sa part l’hôte de Carcassonne, qui a depuis bien longtemps réussi sa première saison dans la division.

    Une lutte aux points

    Autant dire que l’alerte rouge est décrétée au sein de la maison rouge et blanc. Depuis longtemps, comme le rappelle Frédéric Garcia, l’entraîneur des avants. « Cela fait un moment que l’on est en danger. On aurait pu se donner de l’air en l’emportant mais ce n’est surtout pas le moment de poser la caisse à outils. Il reste deux matches, tous les points vont compter. Ce sont autant d’opportunités de maintenir le club. »

    Celui du bonus défensif, arraché samedi par Richard Apanui sur la sirène, permet ainsi de maintenir l’USD en dehors de la zone rouge. Une maigre consolation, certes, mais qui peut sembler immense aux Dacquois. Rappelons-le : le 12 décembre dernier, au soir de la 14e journée, ceux-ci comptaient 8 points de retard sur Aix-en-Provence, premier maintenu… Et 9 points sur Colomiers, alors 13e au classement. (Sud-Ouest)

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 573)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.